Les lieux du roman

Des extraits du roman sont ici mis en lien avec les lieux réels où se passe l’action. En effet, le texte assume complètement les effets de réel. Tous les lieux existent, sauf un, inventé pour ne pas froisser les gens qui le tiennent.

 

Station 1 : Léandre 

L’interview du 1er août à Boudry reste pénible à Léandre. Yves n’avait été invité nulle part à faire un discours. Il était venu écouter celui de Sylvaine, l’une des deux candidates socialistes au Conseil des États. Actualité politique oblige, RTN devait y être. Un discours de « segunda » engagée, qui considérait l’interculturalité comme un enrichissement.

1 (3)

 

Station 2, Alice

Quel bonheur de guider cet âne, quelle joie d’avancer si paisiblement vers la place de la Gare ! Quelle douceur dans les érables rougeoyants du square !

lieux - 10

En même temps, les enfants pouvaient guider au licol les deux ânes autour du terrain de jeu. Frison ne rechignait pas à cheminer jusqu’à l’entrée du petit zoo.

4 (1)

 

A quinze heures, la belle équipe forme un grand cercle devant Espacité, comme pour Éclipse VI de l’ami Cattin.

lieux - 1

 

Station 3, Jeanne-Sofia

Jeanne-Sofia marche de la statue de Farel à la terrasse de la Collégiale. Pour les besoins du tournage, elle plonge son regard au-delà de la rive sud du lac, vers le Mont Gibloux recouvert de neige et la chape de nuages gris.

 

 

Avant de pénétrer dans la cour du Château, Jeanne-Sofia enlève son bonnet à pompon vert pomme. (…) Il est quatorze heures et la salle des Chevaliers est déjà pleine.

 

Station 4, Cilette

Certes, le brasseur dingue voudrait diminuer de trois mètres la hauteur de la cheminée pour la réutiliser avec une autre fonction.

1 (2)

Quant au second projet, ce sera plus problématique : installer sur la façade est une bouteille-ampoule barométrique de deux mètres de hauteur qui changera de couleur selon la pression atmosphérique : jaune pour le mauvais temps, bleu pour le beau.

2 (1)

 

Station 5, Thibault 

Thibault monte l’escalier de l’Hôtel de Ville et perçoit une rumeur inhabituelle. Ils sont plus d’une vingtaine à s’agglutiner devant la porte d’entrée.

lieux - 7

Il est plus stratégique selon eux de creuser les propositions alternatives : parking en épi devant le Courtil du Sautier ou sur la rue du Haut-des-Combes ; démolition du petit mur de soutènement qui va jusqu’à l’immeuble du Petit Château, ce qui permettrait de se garer aussi en épi.

3 (1)

 

Station 7, Natacha

Elle regarde la pluie tomber, continue depuis une semaine. Les rails luisent, les arbres du parc des Crêtets semblent des squelettes trempés.

3 (2)

Tout doit être bouclé jusqu’à ce soir car la conférence de presse a lieu mercredi matin sous les combles de la banque Raiffeisen. Un nouvel espace de réunion high-tech adéquat à l’image modérée que toutes et tous veulent transmettre (….) Basile est conquis et propose d’aller manger une choucroute garnie à la Fontaine, histoire de se rapprocher de la banque.

IMG_3272.jpg

 

Station 8, Thibalde

Sans climatisation, la chaleur est insupportable pour le mois de mai. Même au nord, la température avoisine les vingt-six degrés. L’open-space du onzième étage côté sud accumule toute la chaleur qui se diffuse jusqu’à son bureau.

lieux - 2

Le nouvel espace d’accueil devant l’entrée du zoo, sans parking, sera prêt dès l’ouverture du zoo-musée.

img_3284

 

Station 9, Catherine

Catherine allume sa cigarette devant la Maison du Peuple.

lieux - 9

 

Station 10, Sébastien

La canicule arrive une semaine plus tôt que l’an passé, a réalisé Sébastien en traversant le Grand Pont.

smartvote SL - 2.jpg

À dix-huit heures trente-cinq, sûr d’avoir mal compris le timing du CED, il quitte l’établissement et s’engage dans le souterrain tagué sous le carrefour du Grand-Pont.

smartvote SL - 1.jpg

 

Station 11, Mona

Mona laisse son vélo devant la cordonnerie. Elle ne peut pas faire autrement car la place de l’Hôtel-de-Ville est occupée par une centaine de personnes rassemblées devant un écran de télévision septante pouces.

Ici, ce sera les troisièmes classes avec chaleur et chaises en bois, rigole intérieurement Mona. Elle s’assied à sa place habituelle, celle que lui a attribuée par hasard la chancellerie : à gauche du troisième rang des bancs de gauche.

1 (1).jpg

Ces cinq minutes de pause, le temps de dépouiller les bulletins, sont une bénédiction pour Mona. Un verre d’eau pour elle seule au fond du couloir.

lieux - 6

Ils peuvent, comme le public, aller boire de l’eau au Flic-Bar, le local du troisième étage.

lieux - 8

Debout derrière la salle à côté de l’ancien fourneau à catelles, les cameramen de la TSR et de Canal Alpha filment. Héroïques, une vingtaine de spectateurs se fatiguent encore les fesses à suivre la séance.

Version 2

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s